Assurance rapatriement : tout savoir !

Pourquoi est-ce que les ambassades et consulats de pays demandent une assurance rapatriement obligatoire pour l’obtention d’un visa Schengen ?
Vous êtes non ressortissant de l’Union Européenne et vous souhaitez obtenir un visa Schengen, vous allez devoir vous assurer afin de couvrir notamment vos potentiels frais médicaux sur place ou dans des cas plus extrêmes, votre rapatriement.
La raison principale à cela, est que les pays hôtes (dans notre cas les pays de l’espace Schengen) ne souhaitent pas payer ou indemniser à leurs frais des potentiels dépenses de soins ou de rapatriement pour un étranger venant d'un pays non membre.
L’objectif de l'assurance rapatriement incluse dans l'assurance obligatoire, est donc de vous assurer contre cela. Elle vous couvrira  au minimum pour 30.000€ de frais médicaux ainsi que pour votre rapatriement. Dans ces conditions, les pays de l'espace Schengen s’assurent que vous ne serez pas une charge en cas de pépin car c’est bien votre assurance qui prendra les frais en charge.

L’assurance rapatriement sous ses différentes formes

De par sa définition, que vous trouverez dans la plupart des conditions générales des assureurs, le rapatriement est défini par "l’action de transport vers un centre de soins d’un assuré malade ou blessé accompagné de personnel médical si nécessaire". Sachez que cette action de rapatriement ne peut se faire qu’en cas d’urgence médicale, ordonnée par une personne du corps médical et dans le cas où la personne ne peut être traitée/soignée sur place. On voit ici toute l'importance d'acheter son assurance rapatriement.
Le cas le plus bénin concerne le rapatriement non médicalisé. Dans ce cas précis vous êtes dans l’obligation de vous faire rapatrier mais sans l’aide ni l’accompagnement nécessaire d’un médecin. L’assureur vous proposera donc un billet de train ou d’avion avec une taille de siège dépendante de votre mobilité. Si par exemple vous êtes victime d'une fracture de la main et que vous êtes dans l’obligation de vous faire soigner dans votre pays d'origine, l'assureur vous proposera le plus souvent un rapatriement non médicalisé.

Une autre forme, oblige l’assureur à vous faire accompagner d’un médecin ou d'un aide-soignant. Il s’agit ici du rapatriement médicalisé. Si votre pathologie touche les organes vitaux (AVC ou infarctus par exemple) mais que votre état est stabilisé, et que votre autonomie est suffisante, vous serez rapatrié avec à vos côtés un médecin. Ce dernier aura pour rôle d’assurer votre sécurité médicale pendant le transport (ambulance, train, avion de ligne).
Enfin, le rapatriement dans sa forme la plus ultime, le rapatriement par avion sanitaire. Ce type de transport concerne uniquement les formes de pathologies aiguës type infarctus ou AVC et qui empêchent un traitement ou une prise en charge sur place. L’avion sanitaire est un avion totalement équipé pour les soins médicaux, sorte d'ambulance volante, avec à son bord une équipe formée très souvent d’un médecin urgentiste ou réanimateur et d’une infirmière.
Les types d’avions sont en général des jets (Lear 35, Lear 45, Falcon 50)
Les garanties rapatriement assurances visa Schengen incluent les trois cas de figure exposés ci-dessus, et couvrent donc ce type de transport.

Quels types de transport pour l’assurance rapatriement ?

Le choix du transport restera toujours de la responsabilité de l'équipe médicale de l'assureur mais dans la plupart des cas les règles suivantes s'appliquent :

  • Si la distance est courte (-1000KM) l’assureur peut décider de vous rapatrier en train (1ere classe dans la plupart des cas). Selon votre pathologie l’espace qui est alloué peut varier.
  • Pour des distances plus importantes, l’assureur peut faire le choix de vous transporter en avion.

Encore une fois c’est bien l’assureur qui décide du mode de transport, de la classe et de votre place.

COMPARATEUR D'ASSURANCE SCHENGEN